Sur notre ile

11 mar

On ne nous avait donc pas menti, les brochures touristiques et autres cartes postales de Thailande montrant des iles turquoises ne sont pas a classer dans la catégorie publicité mensongère. Nous en avons désormais la certitude, après que nous nous soyons nous aussi offert notre tranche de rêve sur notre ile de la mer d’Andaman.

Après un petit stop dans la petite bourgade de Phetchapbury, au sud de Bangkok, le temps de donner une vision de la campagne Thai à nos deux travel-mates (Sigrid et Catherine), nous prenons un train de nuit, avec couchette cette fois (la SNCF pouvant d’ailleurs en prendre de la graine en terme de confort) en direction de l’extrême sud du pays. Peu de temps, il fallait donc choisir entre les dizaines d’iles qui s’offraient a nous… Ce sera Koh Lipe – sur recommandations de bon nombre de personnes – petit bout de terre nichée dans un parc national a quelques kilomètres de la frontière Malaise.

Arrivée sur place après 1h30 de speed boat, on se rend rapidement compte que le choix est le bon, l’ile est simplement superbe: sable blanc et rochers façonnés par la mer, eaux turquoises et fréquentation touristique modérée. Merci Clémentine de nous avoir convaincus. Nous nous dirigeons rapidement vers le coté ouest de l’ile, Sunset beach, tranquille petite bande de sable sur laquelle sont disposés des bungalows rudimentaires mais tout a fait suffisants. Nous y passerons cinq jours, sufisants pour prendre des couleurs et recharger les batteries. Les programmes harassants de nos journées de labeur sont essentiellement rythmés par de fréquents bains (dans une eau à au moins 30 degrés), lezardage au soleil, dégustation de poisson et langoustines grillés et petits apéros les pieds dans le sable. Je m’arrête là, les photos ci-dessous parlent d’elles même…

Le summum du séjour sera cette journée snorkeling que nous nous offrons: location d’un « tail boat » pour aller parcourir les environs à la recherche de meilleurs sites de plongée. L’ile étant en bordure de parc national les fonds marins y sont incroyablement riches de coraux et dizaines d’espèces de poisson tropicaux, nous passons donc la journée a barboter – masque et tuba sur le nez – à halluciner sur la découverte de cette faune aquatique multicolore. Splendide, la quantité de bestioles et autres trucs colorés inconnus au bataillon est impressionnante (le littoral du Nord Pas de Calais pouvant également en prendre de la graine).

Bref, quelques jours de pure détente avant de quitter la Thailande pour la Malaisie, ultime pays de notre périple asiatique. Ca commence a sentir le changement de continent, et l’approche de l’équateur nous rappelle que nous avons déjà utilisé plus de la moitié de notre crédit-temps… Pas de larmoiement, on a encore pas mal de choses desquelles profiter, et un bon bout de chemin a faire avant la fin!

8 Responses to “Sur notre ile”

  1. Barth-OS 11 mars 2011 at 12 h 01 min #

    T’y connais quoi au littoral du Nord Pas de Calais, toi ?

  2. milie 11 mars 2011 at 12 h 53 min #

    eh bé ! rien à voir avec le bassin et le mimosa !

  3. Mulot 11 mars 2011 at 16 h 57 min #

    Yo les routards !

    Bon bah diffinitivement, nous sommes partis bien trop tôt !!!
    Julie et Simon, les vrais pas les toys, auraient bien aimé faire trempette aussi.
    Disons que l’Inde ne fut pas trop sable blanc et fonds marins mais plustôt grosse tarte dans ta face d’occidentale. Mais sans regret c’était génial.

    Ces quelques jours a vos côtés furent bien sympas… So Good

    a+

  4. Blondin 12 mars 2011 at 0 h 49 min #

    Hey hey !

    Alors les baroudeurs, ça roule sa bosse on dirait !?

    P’tain moi j’en peux plus de ces gens qui nous rendent la vie tellement banale… Pourtant à Barça on se plaind déjà pas trop m’enfin là qd même merde.

    Vs avez l’air de vous en mettre plein la vue, j’ai pas tt lu mais j’ai kiffé le trek au Laos, bien vu les artistes, une étoile de plus à votre à blog pour le côté rando freeride, déjà top rien que part vos photos.

    Faites vous briller les yeux encore comme ça et passez prendre l’apéro ici sur la route du retour, c’est une bonne étape de décompression sous le soleil avant de remonter à la surface du coup des bières en France 😉

    Un abrazo,

    Blondinos

  5. Rémi - We Love America Latina 14 mars 2011 at 14 h 56 min #

    Haha ! je ne sais pas ce que vous avez contre le Nord Pas de Calais, vous n’êtes vraiment pas sympas !

  6. francoise et daniel 15 mars 2011 at 11 h 38 min #

    Coucou les beaux !nous sommes furieux de vous avoir loupés hier soir a Roissy nous aurions vraiment étés heureux de vous entendre en direct avant vos nouvelles aventures sur le continent sud-americain….tant pis pour nous.Par contre,nous venons de visionner votre périple en Malaisie,ici c’est à peu près la même ambiance mousson,le torrent gronde et ceux qui ont connu les inondations de 99 tendent le dos…
    L’ile en revanche, ça fait baver…Vous êtes tous les deux magnifiques et, maternellement parlant c’est très rassurant.Ici l’actualité est aux risques nucléaires japonisants,l’occasion de remettre beaucoup de choses en question . Clément, bravo pour tes textes, tu nous impressionnes ! A bientôt à vous lire , Internet c’est en l’occurence génial!!

  7. Josie Sanders 15 mars 2011 at 22 h 08 min #

    Salut mes petits Lulu’s Votre Ile est just out of this world!! Normalement dans 6 ans si tvb se sera une reve,qui deviendra reality pour moi. Damien est au courant il vous expliquera.Votre blog ét les photos sont superbe. Gros Bisous a vous 2 Josie

  8. Marion 16 mars 2011 at 16 h 32 min #

    Rââââââ!!!!!!!!!!!!!
    ça donne vraiment envie d’être à votre place! Bande de chanceux va! En tout cas vous profitez de cette expérience unique à fond, et c’est super. Ya même Sigrid qui s’est joint à l’aventure pour un bout de chemin!!
    Continuez bien votre périple en Amérique du sud, et continuez à faire de magnifiques photos aussi, comme ça on en profite un peu aussi.
    Bises

Leave a Reply